•  

Today, tribute to a friend, a mentor, a real great human being! 

Even though, or Luckily for us. He’s still alive. 
He is getting old according to him, an Old Buck, like he says.... but to me he is a walking wisdom example! In Richard Adam’s category. He told me he was retiring...and will spend, his retirement time, in the summer Guiding on The Petite Cascapédia, sa Riviera Préféré

28468096_10156220882929228_7902887101345733267_n

e Celle qu’il adore!

Lorsque, je dis a mes clients, suites a leurs témoignages d’admiration , d’ affection et de respect d’un tel un Monument, a mon avis, au même niveau que les grands du Rock and Roll…tel Elvis, Chuck Berry, Pagliaro …like a Gilles Villeneuve or a Guy Lafleur in other field of excellence. 
Lorsque je leurs dit que je connais personnellement, LE Marc Leblanc, the Famous Highly Respected Guide and World Class Gentleman. Ils sont enchantés et me trouve très chanceux de le connaitre…

Amongst all his talents....as an artist...A highly ever innovating fly creator of many flies. Marc Leblanc Signature....He is also a well know, Flying tying world competitions winner and Master in that domaine…, et a mon humble avis, supérieur guide…a notre fameux, mondialement renommé et vénéré Richard Adams…que je n’ai jamais eu l’honneur, ni le bonheur de le rencontrer en personne…

A creator of quality and collective knives, hunting knives...Collectors Items, for most buyers...
Bien que ce fut organisé et prévu a quelques reprises par des amis communs…Lui aussi pour moi est une idole…Richards al commença à guider des pêcheurs avec son père dès l'âge de 12 ans. Au fil des ans, il se tailla une réputation internationale guidant du simple citoyen aux plus grandes personnalités comme en 1980 où il guida l'ex-président des USA, Jimmy Carter ….J’ai été témoins de cet événement. Il y avait, une multitude ce garde du corps, du FBI, des caméras de TV etc. très impressionnant.

Il a guidé jusqu'à l'âge de 94 ans, la preuve qu'il a aimé son travail et les rivières. Marc tu as encore beaucoup d’année à faire tripper des gens du monde entiers…

Even though, or Luckily for us. My tribute to him is not going to wait till he dies..... He’s still alive and in great physical shape....

A l’époque, Pourquoi je suis tombé en amour avec ce sport. 
J'ai vue Marc, arriver au pool no 39, sur la Rivière Petite Cascapédia. Le fameux Big Eddy. Ami, vers 15 :00 h. 
J'étais sur la rivière depuis 04 :30 H. Une splendide journée de milieu juillet ou j’avais obtenue un passe quotidienne, en téléphonant, a 08 :00 h précisément, 24 heures avant. Ça ne coutait que $10 par jour. La passe était utilisée par nous 2, 5$ chacun. Un passe et on se passait la canne, que j’avais achetée pour environ 29.99 $. On avait 5 mouches. Dont 2 avait été montées par nous autres, qui découvriront que c’était passionnant cette affaire la. Des mouches, que je vous ne montrerez pas, elle n’était pas digne pour le Roi…

J’ai invité mon ami Pierre, qui allait devenir mon beau frère éventuellement. Ce dernier nous a malheureusement quittés depuis, trop jeune, emportés comme beaucoup El Cancer ! 
A son arriver, Marc à traverser en haut du pool dans le courant, il s’est étendu sur la plage de gravier, de l’autre coté, en face de moi, pour dormir, environ une heure. J’étais assis, à l’ombre, fatigué, décourager, ne comprenant pas pourquoi ce goddams de saumon ne voulait pas prendre ma présentation. Qui, n’était, la je le sais, une présentation digne de ce nom 

A son réveil, il s’est concocté quelque chose à manger. Dans une poêle sur un petit feu qu’il a allumé. Des fèves aux lards je crois, Âpres ce repas, nettoya et rangea ce qu’il venait d’utiliser, il était rassasié. 

Puis il se roula une cigarette, l’alluma et regarda le Pool, d’où il se tenait, sur la pointe de la barre de Gravel qui s’avançait comme une petite pointe dans le pool ou il pouvait avoir une meilleur vue. 
J
e voyais la fumé autour de sa tète, d’où avec ses lunettes polarise, sa grosse et Handler bar type, moustache, coiffure échevelé retenue a l’arrière, poney tai, une stature imposante, musclé. Fort. Il regardait attentivement sans bouger, scrutait le fond du pool…quel d’eux autres est susceptible de monter et arracher la ligne de ses main.

Il attendait paisiblement avec assurance, très confiant de ce qu’il allait attachées comme mouche !
Il a éventuellement, en prenant bien son temps, en il a lentement monté sa canne, installer un nouveau leader…attaché une de ses créations, que je ne voyais pas d’où j’étais. De toute façon, je ne connaissais a ce monde ni les multitudes de mouches qui existaient, ce n’est qu’a son départ que j’ai vu la mouche utilisée, il a passé a mes coté, ma saluer et est parti comme il est arrivé, comme un renard, un homme Heureux et Satisfait !

Cette mouche c’était une Magog Smelt, streamer 2 simple. Aujourd’hui je sais ce que c’est. Mais a l'époque, mais, j’étais vraiment très surpris, étonné mais surtout extrêmement grateful d avoir assisté a cet incroyable histoire, laquelle, je venais d’assister en chair et en os. Mais le plus fantastique est que dans la petite enveloppe que j’avais comme boite a mouche, j’avais la même mouche…la belle bleu, blanc rouge écarlate, provocante qui

La Magog Smelt. Cette mouche à d’abord été utilisée pour pêcher l’ouananiche dans le lac Memphrémagog. C’est une très bonne imitation de l’éperlan arc-en-ciel que l’on retrouve en très grande quantité dans ce lac. Cette mouche a survécu aux années, et elle est encore un des streamers les plus utilisés en Amérique du Nord. On l’utilise aujourd’hui pour toutes les espèces de truites, le saumon atlantique, l’achigan, etc.…

Ce streamer fut créé par Mr. Henri McGowan, fils du fondateur de la fameuse maison McGowan de Georgeville, sur les bords du majestueux lac Memphrémagog. Selon la sœur de Mr McGowan, cette mouche fut créée en 1931 ou 1932, elle n’est pas certaine de l’année.

Il, très subtilement, commença à sortir de la ligne.
Lorsque nous mettons la canne à mouche en mouvement, le poids de la soie la met en flexion (bander le ressort).Quand nous forçons la canne à se redresser, elle transfère son énergie à la soie et c'est cette énergie qui effectue le lancer. Nous bandons la canne en forçant un mouvement à l'encontre de la masse de la soie, nous la redressons en bloquant ce mouvement.
 
Il est très important, il génère tous les mouvements et les forces. Avec un levier seul, par exemple, une canne sans flexibilité (manche à balai, morceau de bois et quelques cannes à mouches...), il est encore possible de lancer, mais une canne flexible est quand même un bien meilleur outil. Dans notre action de lancer, nous mettons en œuvre 4 leviers combinés, le bras, l’avant bras, le poignet et la canne. Il faut donc tout mettre en œuvre dans notre gestuelle pour que ces 2 effets, ressort et levier s'ajoutent et en aucun cas ne se contrarient. Et si, pour la plupart, nous comprenons et utilisons bien le levier, nos difficultés sont dans l'action du ressort surtout sa phase blocage et le transfert d’énergie.

La présentation de la mouche varie selon le saumon et le moment de pèche, C'est une action précise, du moucheur qui donne une expression de vie a la mouche susceptible d'inciter le saumon a mordre par gourmandise, contrariété, colère ou foucade; aussi le pécheur devra-t-il toujours rester attentif au comportement de lama qui peur déjouer ses prévisions les mieux établies. Mais quelle que soit la présentation choisie, l'action complète doit toujours s'achever par des tirées sur la soie afin de haler la mouche vers la surface ce qui peut déclencher, l'attaque du l'attaque du Salmo Salar. 

Quelques lancer plus tard.4 ou 5. Soudainement, quelque chose a happé l'eau, big splash ! Big swirl, il avait mordu à l'hameçon. il'n'y a pas eu d'hésitation, Le combat d'engagea donc entre lui et Marc...Des bruits de ligne qui sort du moulinets a toutes vitesses, des explosions en surfaces de l'eau partout dans le pool. ZZZZZZZZZZZZZ! ZZZZZZZZZZZ!! Splash !

Au bout de quelques minutes je dirais 5. Il a queuté son spécimen puis lui a assené un gros coup sur la tète avec une roche. A ramasser toutes ses choses, en tenant le saumon d’une dizaine de livres pas les ouïes, avec un seul doigt, il s'en venu vers moi, en retraversant le haut du Pool, avec un grand sourire de satisfaction, ma poliment salué et est parti comme il est venu...

Il était à partir de ce jour : Marc Leblanc est mon idole ! Et Mentor! 

Happy 64 years young...

gesaltimgewei, amigluʼlg ,nestueʼg !

Modifier

  •  

    21761780_10156630987779951_3958174935135874754_n

    314417_10150339956277958_612137312_n

    10345833_10152193661996447_262691324127800225_n

    11032057_10152664947960894_9215463957341051563_n

    10168005_758836277473731_6780624874780972905_n